#2 Le crowfunding et les connards.

Le Crowfunding pour démouler un film, c’est quoi, à quoi ça sert, qui sont les connards qui l’utilisent ?

 

*Sort un paquet de cigarette de sa poche.*

 

Sur le site ce qu’on peut lire c’est : on a besoin de votre pognon pour se sortir les doigts, vous allez voir c’est cool de donner des sous pour la production d’un film, ça change de donner à des petits africains qui de toute façon resteront dans la merde car ils ne font pas d’effort pour s’en sortir…

 

*Sort rapidement un briquet.*

 

Alors on a d’un coté les mecs qui ont les couilles et qui sont surtout capables de se servir de leur cervelle pour pondre un bon scénario et qui demandent une petite aide vraiment évidente et de l’autre on a tout ces fils d’incestes sans imagination qui réclament 20k pour financer un court à en chier des briques tourné dans un château du 18 ème ou dans un loft hyper chic dans l’arrondissement le plus couteux de leur putain de ville avec des acteurs qui d’habitude tournent dans des pubs TV de produits à chiottes.

 

*Porte une cigarette à sa bouche, approche le briquet, premier coup de pouce, des étincelles.*

 

Avant la mode du crowfunding avec leur putain de Kickfucker, indiefucker, a t on avis, comment faisaient les gens pour faire leurs films ? Tu crois qu’ils faisaient la manche dans la rue ? Ils faisaient avec ce qu’ils avaient et les fils de riches étaient moins cons.

Maintenant on a de tout et de rien et tout est prétexte à faire un crow juste pour donner de la valeur à son film. Parce que c’est ça, on y vient, à quoi ça sert ? Donner de la visibilité à un film, voir si les gens sont chauds pour mettre la main à la poche en prétextant que tu auras le droit de venir assister à un putain de tournage foireux, voir si il peut t’apporter du fric avant même qu’il soit fait en gros et puis accessoirement voir si c’est intéressant pour les spectateurs !

Et le pire, c’est que le fric ils l’ont déjà ces putains de retardés, ils sont juste tellement aigris et avares qu’ils préfèrent utiliser le fric des autres au cas où ça foire… ou peut être sont-ils conscients qu’ils veulent faire une merde.

 

*Deuxième tentative avec le briquet. Seulement des étincelles. Et encore des étincelles.*

 

Les gars demandent du blé généralement pour : (comptes sur les doigts de tes petites mains) du bon matos qui ne savent pas utiliser, une logistique complétement what the fuck avec des paniers repas de députés, des déplacements en tour bus, des locations de lieux privés qui coutent la peau des couilles, faire la promo de leur putain de chef d’oeuvre – déjà rien que ça, ça m’écorche le cul de le dire -, rémunérer leurs acteurs qui demandent un gros billets histoire de pouvoir bouffer autre chose que du plat préparé. Ils t’enrobent ça généralement dans un petit teaser ou le réal, son larbin ainsi que divers techniciens présentent le futur blockbuster à la manière d’une vidéo Apple, c’est beau, ça fait rêver, on a envie de se toucher devant…

C’est là que tu captes qu’ils ont déjà du blé pour envoyer les step-up sur les vidéos des repérages, du casting… Ils ne se rendent même pas compte qu’ils se grillent, les gars, c’est juste magnifique. Parfois quand je suis triste, je regarde des teasers de Kickfuckers et je retrouve le sourire instantanément.

Il y a aussi le fait que les gens qui donnent, s’attendent à recevoir quelque chose en échange.

Quand tu donnes une pièce à un clodo dans la rue, tu attends quelque chose en retour ? Qu’il t’invite peut être un jour dans son squat, te présenter son crew de violeurs et de drogués ? Peut être que tu es plus intéressé par une photo de lui et son chien signée et avec une odeur bizarre dessus ? Ou alors tu es radin et vu que tu n’as pas lâché beaucoup, tu vas juste pouvoir boire dans sa bouteille et attraper une putain de syphilis ? Ou alors tu as donné un max de pognon pour avoir tout d’un coup ? Le « Maxi bundle »…

Ces pauvres débiles donnent pour des projets de films pourris, recyclés et sans intérêt sous couvert du « ils veulent faire partis de l’aventure », pour passer une journée avec les stars du papier cul, pouvoir toucher du bout des doigts une putain de Red et se dire que ça serait pas mal pour filmer l’anniversaire de leurs gosses.

 

*Fouille ses poches. Chance ! Une boîte d’allumettes aplatie. Juste une à l’intérieur.*

 

En gros, le crowfunding, c’est comme un réseau social réservé aux tocards et aux gars sans amour propre. Ce n’est pas très loin de la réalité, au bout du compte il y en a toujours un qui va se faire enculer, souvent sans le savoir, mais au fond de lui il la sentira passer.

Tu as envie de donner maintenant ? Je connais deux, trois baleines qui auraient bien besoin de ton pognon si tu ne sais pas quoi en foutre. Ou alors écris un scénario avec des somaliens qui chevauchent des ours polaires, là tu as un truc original et ça sera le jackpot.

 

*Craque l’allumette, porte cette dernière rapidement à sa bouche. Trop rapidement. Flamme éteinte. Grossièretés.*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s